Moby m’a influencée à ouvrir une boutique

Oui oui, vous avez bien lu le titre de ce blog!  Moby, le chanteur, m’a influencée à ouvrir ma boutique de thé.  Bon, je sens que cette affirmation mérite une explication, car non, même s’il lui ressemble, Moby n’est pas mon mari ;)

Les derniers mois furent assez remplis : plusieurs gros projets dans ma « job de jour », terminer ma certification de TeaSommelier, défi de yoga, ah oui...  et ouvrir ma boutique!  Depuis l’ouverture, je souffle un peu et ai un peu de temps pour penser (car heureusement pour moi, la boutique n’est pas toujours pleine... mais ça me ferait plaisir aussi!). Tout cela  pour dire que quand on est trop occupé, on a tendance à oublier pourquoi on fait ce que l’on fait.

Assez facile de me rappeler pourquoi j’aime ma « job de jour », portant fièrement et quotidiennement mes pantalons mous à motifs de l’espace en travaillant confortablement de ma chambre.  Pourquoi je me suis créé un 2ème emploi?  Parce que ça allait de soi? Parce que des gens que j’aime sont toujours là pour m’encourager dans mes projets?  Parce que j’aime le thé ? Toutes ces réponses sont bonnes, mais la question que je me posais était plutôt : pourquoi une boutique de thé, d’où est venue l’idée ?

Cette semaine, lorsque est venu l’annonce du temps chaud, je me suis rappelée une recette rafraîchissante de thé glacé à la lavande que j’avais beaucoup aimé, il y a 7-8 ans, dans un livre que j’adore !  Étant 90% végétalienne, je m’y suis référée pour quelques recettes, entre autres la recette de poulet à sandwich sans poulet, que mon mari réussit beaucoup mieux que moi.  

Ce livre, payé 4,99$ a résisté au premier déménagement, d’une maison à 2 étages plus sous-sol vers un petit 4 1/2.  On vendait notre maison parce que je retournais à l’université pour devenir prof d’anglais.  Clair que je n’avais pas compris ce que j’avais à comprendre de ce livre en 2011!

Ce livre a aussi résisté à un deuxième déménagement de ce petit 4 1/2 vers un encore plus petit loft en 2016.  Avec le peu d’espace qu’on a maintenant, plusieurs livres et la majeure partie de la collection de CD de Mark sont partis, mais lui nous a suivi.  Je n’etais vraiment pas végétalienne à l’époque, mais j’avais déjà entamé mon parcours de TeaSommelier.  Bizarrement, je ne pensais plus au côté thé de ce livre. Je l’aimais c’est tout, et je voulais le garder.

Dans la tourmente de tous les cours, les examens, les bons thés, les tests d’accord et tout, j’ai complètement oublié le déclic.  J’ai toujours aimé le thé.  Quand j’habitais aux Îles-de-la-Madeleine et que j’y allais en visite, une des choses que j’aimais le plus était daller boire un thé chez ma tante Elizabeth.  Rien de bien « fancy » : une théière pleine de poches de King Cole ou de Salada sur le poêle, avec du lait et du sucre.  Oui le thé était bon, mais c’était le moment qui était important. Mais ce n'était pas le déclic.  

En faisant le parcours TeaSommelier, mon amour pour le thé noir n’a fait qu’augmenter.  Mais j’ai aussi beaucoup appris sur le thé, ses propriétés et ses accords.  Après 3 ans à ne boire que des thés natures, je m’amuse maintenant à faire différents mélanges et c’est là que le chat est sorti du sac : tout ça est parti du livre de Moby.  Quand j’ai ouvert ce livre à cette page cette semaine, j’ai été frappée en pleine face!

Teany c’est un petit teashop sympathique, dont Moby et sa conjointe sont les proprios.  C’est à New-York, j’aimerais bien y aller un jour.  Tout ça pour dire que ce livre, qui parle de thé mais aussi de plein d’autres sujets, m’a porté à vouloir en savoir plus sur le thé et c’est ça qui m’a poussée à embarquer dans le parcours de TeaSommelier.  Mais plus que tout, même si je ne m’en souvenais plus, ma petite boutique de thé à moi, elle ressemble un peu à celle de Moby.

Ah oui, et si tu veux la recette de thé à la lavande, un peu différente de celle de Moby, elle sera disponible sous peu dans la section recette (sous peu) de mon site web (fonctionnel mais toujours en construction) www.arthefact.ca!

 


2 commentaires

  • ‘’la Majeure partie de la collection de CD de Mark sont partis’’… Étrangement, aucun CD de Moby n’est parti ou rester dans cette épuration minimaliste de mes archives musicales ;)… P.S. = je suis pas mal fan de ce livre moi aussi.

    Marc-André Bergeron
  • Tu es vraiment une source d’inspiration et un exemple qu’avec un brin de folie et beaucoup de persévérance on est capable de tout dans la vie! Chapeau et bon succès dans ton entreprise

    Maryse Ménard

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés