Si tu veux connaître ton quartier, ouvres-y un commerce!

Ouverte depuis aujourd'hui 2 mois, j'ai enfin le temps de vous écrire un 2e article, qui n'aurait pas été le même s'il avait été écrit auparavent.  Ouvrir un commerce, c'est toute une aventure!  L'expérience est différente pour chacun, mais on y apprend à tout coup.

Comme mon titre le dit, oui, j'en ai beaucoup appris sur mon quartier durant les 2 derniers mois.  J'en ai aussi beaucoup appris sur moi, mais ça, ça pourrait faire partie d'une autre billet de blog.  J'habitais déjà le beau centre-ville de Saint-Jean-sur-Richelieu depuis 2 ans, mais je peux maintenant vous dire que J'HABITE mon quartier et que mon quartier M'HABITE!

Quand la plus belle moiitié de mon couple et moi ont choisi l'adresse de notre cocon il y a 2 ans, plusieurs arguments pesaient dans la balance pour le centre-ville : 

  1. Le Lagabière, pour ses bonnes bières mais surtout son staff en or.
  2. Le fait de pouvoir boire dans les bars sans avoir à conduire notre voiture, ce qui est très rassurant quand tu es parent d'adulescent.
  3. Avoir accès à courir sur la bande du canal en moins de 3 minutes de course.
  4. Le Morse, la Trinquette et le Glen à moins de 15 minutes de marche, quand on a besoin d'une pause du Lagabière.

Mon chalet

Au fil du temps, j'ai constaté une belle effervescence dans le centre-ville.  J'ai toujours aimé encourager les commerçants locaux.  Pendant ces 2 ans avant d'ouvrir mon commerce à moi, j'ai apprécié pleinement mon centre-ville. Dîners en famille aux Gournands Disent, magasinage de vêtements chez Kubik, achat de cadeaux chez Gypsie Bohème, je pensais que j'avais "vu" mon centre-ville.  J'étais loin de me douter que derrière tous les petits commerces du centre-ville se cachent non pas seulement des entrepreneurs, mais surtout des gens de coeur.

 

Constat numéro 1 : Les commerçants du centre-ville, c'est du bon monde

J'ai commencé à réaliser que les commerçants du centre-ville sont une belle communauté la journée où j'ai pris possession de mon local.  Toute excitée, les clés de mon entreprise entre les mains depuis 5 minutes, j'entre chez Gypsie Bohème pour acheter un porte-clés spécial pour ces clés spéciales.  Lisa-Marie et Sandra m'ont donc guidé vers le porte-clé... LE porte-clé.  Ce moment restera gravé à tout jamais dans ma mémoire.  L'excitation de Sandra, mais surtout la candeur et la sincérité quand elle m'a fait un gros câlin et qu'elle m'a dit qu'elle était si contente pour moi.... je suis restée figée.  Et moi de lui répondre que ça fait vraiement du bien d'avoir un mot d'encouragement si sincère...  

Depuis, je suis tombée en amour avec plusieurs autres commerçants, oui oui, seulement 2 mois et je suis en amour avec tout le monde.  Lou du Bistro Chai qui vient me faire un coucou trop chou, les filles du Oom, Karine des Petites Bonneville, mes voisins qui me nourissent en bouffe, en amour et en jokes, Cynthia du Bedon, le rockeur sympa du Absolution, bref, tout le monde est bin trop fin....mais mon "girl crush", c'est Mia!

Mia, propriétaire du Kapara, est une girl boss hors de l'ordinaire!  Elle sait s'entourer, car tous ses proches, amis comme famille, sont juste plus chous les uns que les autres.  Kapara, je ne connaissais pas ça tant que ça.  Pour moi, c'était un gang de jeunes bohème qui s'habillaient en jeunes, sans plus.  Quelques morceaux coups de coeur plus tard, quelques conversations autour d'un café glacé plus tard, JE VIS ET RESPIRE LA KAPARA LIFE!!! ahahah dis la vieille qui essaie d'avoir l'air jeune!  Sans farce, cette fille, tout comme sa boutique, est géniale.  Je parle de sa boutique à tout le monde et j'adore les morceaux que j'y ai trouvé!  Bref, en plus d'encourager local, je suis pas mal certaine que personne d'autre n'aura un aussi beau jumpsuit fleuri!

Mon jumpsuit favori

Constat numéro 2 : la clientèle du centre-ville est diversifiée, cultivée, renseignée et si intéressante

Si je vous faisais la liste complète de mes clients coup de coeur, vous seriez encore ici demain...  Evelyne et mon beau Robin, Yola et Milo, toutes les Julies, Emilie, bref, j'ai juste des clients fins!  Mais j'ai quand même quelques coups de coeur... bien sûr!

Coup de coeur #1 : Laurence et Myriam.  J'ai rencontré ces deux chouettes filles (oui je dis des filles parce qu'elles sont pas mal plus jeunes que moi..).  Deux filles pleines de vie, passionnées, drôles, fines et qui sont assez capotées pour venir à des mini-ateliers, porter des Tea shirt et manger des Affogatos!  Parle-moi de ça des filles qui n'ont pas peur de rien!

 

Coup de coeur #2 : Jean-Nicolas.  Je pourrais écrire un roman au complet sur Jean-Nicolas.  Être complexe, généreux, cultivé, engagé, bref, Jean-Nicolas, c'est le centre-ville.  Il égaie mes journées en passant boire un thé avec un ami, en me jouant une petite toune de yukulele ou en jasant esprit communautaire.  Entre 2 trucs de cuisine, on jase d'organismes du coin, de meilleure gestion de budget, des meilleurs spot d'aide alimentaire et de ses nombreuses rencontres.  Grand poète, on a même décidé, par un petit après-midi pluvieux, de s'amuser à traduire un de ses poèmes et d'en faire une exposition temporaire qui est un franc succès!

 

Coup de coeur #3 :  Magali.  Je demande à tout le monde depuis que j'ai rencontré Magali : je t'ai parlé de ma madame des sons?  Magali est une artiste en résidence chez Action Art Actuel.  En résidence, oui, donc elle n'est pas résidente...  et le centre-ville c'est aussi ça : l'ART.  Exposition qui devrait commencer en septembre, le travail de Magali vise à cibler quelle est l'empreinte sonore de Saint-Jean... capoté hein?  Elle m'a même permis d'avoir un concert de violoncelle dans ma vitrine, oui oui, rien de moins!  Il faut vraiment que vous voyez son travail et que vous jasiez avec elle, elle est juste trop cool!!!  

 

Constat numéro 3 : les amis, c'est important!

Oui, les amis c'est important, parce que le centre-ville, c'est difficile à vendre au commun des mortels qui n'y habite pas.  Pour vrai, des amis en or comme les miens, ça n'a pas de prix.  Les Julies sont toutes trop fines, mais aussi mes autres amis qui viennent soit m'encourager, soit m'aider à passer les temps plus tranquilles de façon plus ou moins "legit".  Les amis aussi qui viennent profiter de bons moments avec moi au travail, comme je n'ai plus beaucoup de congés sont toujours les bienvenus! Les petits qui jouent aux mannequins dans la vitrine, qui embrassent mes flamants roses, bref, à vous tous je dis MERCI MERCI ces deux derniers mois furent plus que magiques!

 

Constat numéro 4 : J'écris aussi longtemps que je parle

Ahahah c'est une belle fin ça.

 

 

 

 

 


4 commentaires

  • C’est du bonbon ce bel article. Heureuse de savoir Nick accompagné de si belle manière.
    Au plaisir de vous rencontrer un jour et de déguster un bon thé en votre compagnie.

    Janine
  • Annie! Je ne savais pas que tu as une boutique. je ne savais pas qu’on a autant de points en commun. Jean-Nicolas, l’amour du vieux St-Jean, la vie communautaire, le Lagabière et tous les amis qui y vivent selon leurs ’’shifts’’. Ma famille, mes amours y travaillent tous! L’amour des mots. Enfin…me reste à découvrir le thé. Je n’ai aucune connaissance en ce domaine. Pour sur, je passerai te voir. J’adore marcher des heures dans le vieux. Tu as entièrement raison sur toute la ligne, j’y habite pour les mêmes raisons que toi. Ça fait queeeee, moi je pense qu’on devrait être amie! Tu es une personne qui rayonne et toutes les fois où je t’ai vu je l’ai ressenti. Longue vie à ta passion et à ta lumière! Écris encore!!!

    Isabelle, sé la fille qui entre en hurlant au resto indien. La maman d'Amélie :)
  • Ton regard sur le quartier, est tout aussi beau que toi! Tu es cette magnifique âme, pétillante et remplie de bonheur qui contamine de joie ton prochain! Merci d’etre Dans nos vies en tant que cliente et merci d’etre aussi, cette voisine attachante et aimante. Je suis si contente pour toi que tu puisses partager ton amour pour le thé mais je suis d’autant plus choyée, de découvrir ton expertise et ta légèreté avec Arthéfact! Avec gratitude, merci pour tes bons mots, on tlaime fort Annie, bienvenue chez toi! XoX

    Gypsie Bohème
  • bon! bien! je redemenage a st-jean…. ha!

    Jo

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés